Vous trouverez sur cette page diverses listes de favoris de l'année, compilées par des musiciens, des collaborateurs de la communauté progressive et par votre humble hôte.

La liste des albums de Bob en 2016
Une très grosse année, je n'ai pas eu l'occasion d'écouter tous les albums lancés en 2016, c'était une année bien remplie, mais de de que j'ai eu le plaisir d'écouter, c'était pas mal impressionnant! Le rock progressif n'est certainement pas mort, en voilà la preuve! :

1. David Bowie - Blackstar
Chef-d'œuvre d'adieu du grand et regretté Bowie. Non seulement est-il essentiel pour tout fan de Bowie, mais ses compositions sont complexes et gracieuses, ses paroles poignantes. Son dernier cadeau pour nous a frappé droit au cœur. Rien d'autre à dire que wow!

2. Steven Wilson - 4 1/2
Si vous appelez ces pièce des restants de sessions d'enregistrement, alors je vais en manger 7 jours par semaine! Belle collection de pièces brillantes qui n'ont pas pu être incluses sur ses derniers albums solo, avec une belle version live de la pièce de Porcupine Don't Hate Me. My Book of Regrets est probablement ma chanson préférée de 2016.

3. Huis - Neither in Heaven
Deuxième album de ce magnifique groupe de vétérans de la scène musicale montréalaise, voici une interprétation modernisée et améliorée de ce que les proggers appellent du néo-prog, présenté à son meilleur. Une variété de mélodies, de thèmes et de styles comme vous voyez rarement, c'est l'un de ces albums que vous allez écouter à répitition sans vous en lasser. Michel St-Père brille à la guitare, Sylvain Descoteaux est tout simplement majestueux au chant, le bassiste et compositeur Michel Joncas n'a jamais sonné mieux!

4. Stick Men - Prog Noir
Deux albums de Stick Men dans mon top 15 de l'année? Que puis-je dire, ces gars-là livrent la marchandise! Techniquement et musicalement parfaits dans tous les sens, ces trois musiciens ont une chimie dans le studio et en concert qui est tout simplement inégalée. Peut-être quelques passages vocaux qui ne sont pas mes favoris, mais dans l'ensemble, une formidable collection de petits bijoux crimson-esques brillamment tissés.

5. Riverside - Eye of The Soundscape
Mettant en vedette le brillant jeu de guitare de feu Piotr Grudzinski, il s'agit d'une collection de matériel plus ancien et inédit, ainsi que de 4 nouvelles pistes, le son classique de Riverside est bien reconnaîssable, quoiqu'un peu adapté et modernisé. Puissant et brillant.

6. Glass Hammer - Valkyrie
Le retour de la belle Susie Bogdanovicz au chant ajoute énormément à ce nouvel album de GH. Les compositions sont raffinées, élégantes et délicieusement prog. Belle nouvelle addition à leur vaste discographie.

7. Pineapple Thief - Your Wilderness
Mon préféré de toute leur discographie. Ils frappent dans le mille avec cet album, mettant en vedette Gavin Harrison (Porcupine Tree) à la batterie. Du rock progressif haut de gamme.

8. Marillion - FEAR
Une belle offrande des gentils monsieurs de Marillion. Des compositions tranchantes et sophistiquées, avec des paroles dramatiques, puissantes et sombres. Un incontournable pour tout amateur de Marillion.

9. Haken - Affinity
Splendides compositions, du prog métal à son meilleur, inspiré par Rush, Gentle Giant, ELP et groupes de ce genre.

10. Frost* - Falling Satellites
L'incomparable et inimitable son Frost* est de retour, avec un clin d'oeil au Crimson de la deuxième époque.


Mentions honorables:

Joe Satriani - Shockwave Supernova
Avec Mike Keneally, Bryan Beller et Marco Minnemann, On y trouve une musicalité spectaculaire, qui accompagne les compositions irrévérencieuses et excentriques de Satch, je compare ça à l'équivalent sonore du caviar russe, très agréable, mais vous ne voulez pas trop en bouffer d'un seul coup!

Stick Men - Midori
Si vous êtes un fan de la formidable musique instrumentale du trio Levin / Mastelloto / Reuter, cet album est incontournable et indispensable! Avec David Cross au violon, c'est l'un de ces superbes albums double-live que vous écoutez avec un casque audio de qualité, vos yeux fermés, dans un canapé confortable et ça vous transportera vers un autre univers! Délicieux et hypnotisant.

Steven Wilson - Transcience
Pour les complétistes uniquement. Bel assemblage de compositions de Steven Wilson, une parfaite introduction au monde fou de Wilson pour ceux qui ne le connaissent pas.

Opeth - Sorceress
Thèmes de rock progressif classique avec un côté métal, un autre album qui voit Akerfeld s'éloigner du death metal, et vers des sons plus prog et art-rock.

Citron de l'année:

Dream Theater - The Astonishing
Épuisant, quétaine, DT ne fait que recycler et réarranger ses vieilles mélodies dans le but de retrouver sa gloire d'autrefois. J'ai essayé de lui donner une chance, mais je ne pouvait même pas écouter la moitié de l'album à sa deuxième audition. De dire que c'est trop répétitif est un euphémisme. Sans aucune inspiration et complètement essouflé... Je suis profondément déçu par ce double CD de retailles ennuyantes.


La liste des albums de Éric en 2016
2016 !!!! Quelle Hécatombe !! C’est ce que nous allons probablement retenir de l’année qui s’achève. David Bowie, Keith Emerson, Greg Lake, Prince (Il n’est pas Prog mais son influence est indéniable), Leon Russel, Glenn Frey, pour en nommer quelques-uns, la liste est trop longue, et, plus proche de chez nous, Guy Nadon (Jazz), Bob Walsh (Blues) et Christian Simard (Morse Code). Certains diront que démographiquement parlant, c’est la normalité étant donné la moyenne d’âge de ces artistes (bien qu’il y en a qui nous ont quittés trop tôt). Mais ces artistes nous ont accompagnés une grande partie de notre vie, ils ont écrit la trame sonore de nos vies, c’est comme perdre de vieux amis. De plus, cela nous rappelle également, et de façon violente, notre propre finalité…
Cependant, l’année 2016 fut une année avec un très grand nombre de sortie de CDs de Rock Progressif, un très grand nombre, j’insiste. Moi-même, je l’avoue humblement, n’a pas eu la possibilité de tout écouter, malgré le fait que je me restreins à certaines sous-catégories de Rock Progressif !!!
Fait particulier à mentionner qui caractérise cette année 2016 est le raz de marée de disques de Rock Progressivo Italiano !!! Depuis le début de l’automne, environ, pas une semaine sans un nouveau CD en provenance de l’Italie. Les Proggeurs Italiens ont le vent dans les voiles, ce qui rend difficile de suivre ce courant…
Certains artistes ou groupes ont continué dans la lignée musicale qui les caractérisent, d’autres ont exploré de nouveaux horizons sonores, et ce, pour notre plus grand plaisir auditif..

Or donc, voici mon TOP TEN 2016. Débutons par les mentions d’honneur. (Pas de prix citron cette année, aucune amère déception).

Jean-Michel Jarre – Oxygène 3 : Quel beau cadeau pour souligner le 40ième anniversaire de la sortie du premier Oxygène, le 2 décembre 1976, que de sortir, le 2 décembre 2016, la suite de ce qui devient maintenant une trilogie. Oxygène 3 n’est peut-être pas le meilleur opus de Jean-Michel Jarre mais cela fait trop plaisir de réécouter ces sonorités de notre adolescence. Un petit coup de nostalgie ici.
The Rome Pro(g)ject – Of Fate and Glory : Dans la continuité, Vincenzo Ricca et ses invités, dont Steve Hackett, Billy Sherwood, Franck Carducci et David Jackson, nous offre un autre album musicalement formidable et très agréable à écouter. On a un peu l’impression qu’on est devant une suite constituée d’outtakes du premier.
Rob Reed - Sanctuary II : Dans la foulée de ses CDs hommage à la belle époque de Mike Oldfield, Rob Reed nous revient avec la suite de Sanctuary. J’aime beaucoup. Dans la continuité…
Steven Wilson – 4 1/2 : Au risque de me mettre à dos les amateurs de Steven Wilson, ce dernier ne reçoit qu’une mention d’honneur cette année. C’est toujours bon, mais c’est dans la continuité…
Neal Morse Band – Similitude of a Dream : Un album double caractéristique de l’œuvre de Neal Morse. Une suite de mélodie inspirante, toujours bien montée et toute en harmonie.
Opeth – Sorceress : L’ouverture acoustique de cet opus d’Opeth est tout simplement magnifique. Le reste de l’album continue la lancée progressive de ce groupe suédois.

Et maintenant, le TOP TEN 2016 !!

10) Qantum - Le passage : Le Prog chanté en français… Pas toujours des réussites… Rares les formations qui chantent dans la langue de Molière. Par contre, ce deuxième opus pour cette formation française est surprenant. Une musique qui rappelle le style de Marillion, époque de Fish.
9) Airbag – Disconnect : Toujours influencée par Pink Floyd et Porcupine Tree, cette formation norvégienne est de retour avec un autre album des plus solides. Les mélodies sont planantes et harmonieuses.
8) Frost* - Falling Satellites : À la suite d’une longue pause de 8 ans, Frost* est de retour avec un CD qui décape. Cette formation anglaise explore de nouveaux horizons musicaux tout en restant assez fidèle à leur son d’antan.
7) Cosmograf – The Unreasonable Silence : Cette autre formation anglaise explore le thème des enlèvements par les extra-terrestres, thème apprécié par les amateurs de science-fiction. La guitare assez agressive y joue un rôle central.
6) Il Castello di Atlante – Arx Atlantis : Dans le raz de marée de sortie de CD de Rock Progressivo Italiano, il y en a qui ressortent du lot. Arx Atlantis sort du lot, en effet, avec des mélodies solides, des solos à la hauteur de nos exigences et le violon qui prend toute sa place dans cette musicalité toute méditerranéenne.
5) Nuova Era – Return to the Castle : Une autre formation italienne. Les amateurs d’ambiance médiévale aimeront ce CD. Vie de château, chasse aux dragons et légendes arthuriennes. Les longues envolées instrumentales illustrent très bien le thème de cet album. On y retrouve aussi un petit son « vintage » caractéristique qui fait toujours très plaisir à entendre.
4) Submarine Silence – Journey Through Mine : Le claviériste Christiano Roversi est de retour avec ses compagnons dans cette opus où les claviers et la guitare prennent toute l’espace musicale. Comme les deux CDs précédents, l’influence de Genesis est indéniable mais toujours agréable à écouter.
3) Anderson & Stolt - Invention of Knowledge : Je peine à imaginer le plaisir et le privilège de Roine Stolt de pouvoir concevoir un album avec une de ses idoles musicales de son adolescence !!! J’avoue que la fusion de la voie de Yes avec la musique et, surtout, la guitare de Flower Kings est rafraichissante pour les oreilles.
2) Huis - Neither in Heaven : La formation montréalaise gagne en maturité en nous offrant un deuxième opus très solide, plus varié sur le plan musical que le précédent. On gagne en confiance et en expérience et cela s’entend. Cet album fait un ravage en Europe et une tournée est prévue pour le début de l’année 2017. Je leur souhaite la meilleure des chances.
1) Glass Hammer – Valkyrie : Je dois avouer que ce CD tourne beaucoup à la maison depuis sa sortie. Et nous aurons le plaisir de les voir et les écouter au Festival Terra Incognita en mai prochain à Québec. Cette formation américaine a délaissé une certaine tendance musicale « Yessish » pour une musicalité plus agressive, variée, très différente de ce qu’ils nous ont habitués avec des clins d’œil à Genesis et à Anathema. Un excellent album digne de la première place !!!

Que nous réserve 2017 coté Rock Progressif ?? Outre la sortie imminente des CDs de Blackfield, Knight Area, Steve Hackett et Mike Oldfield, qui a annoncé « Return to Ommadawn » (et j’espère sincèrement qu’il sera plus à la hauteur de nos attentes que son précédents « Man on the Rocks »), un DVD de Mystery… Eh bien, comme d’habitude, nous pouvons nous attendre à de belles surprises, de belles découvertes et le plaisir renouvelé d’écouter notre musique préféré, le Rock Progressif !!!


La liste des albums de Bob en 2015
Un excellent millésime, ce 2015 ! On a eu droit à plus d'albums de rock progressif contemporain que jamais, mais il n'y en a que quelques-uns d'entre-eux qui se sont réellement démarqués, voici mon top ten de l'année:

1 - Mystery - Delusion Rain
Chaque fois que Mystery sort un nouvel album, je crois que le groupe a atteint son apogée, et ne peut possiblement pas se surpasser. Mais je me trompe. Parce-que chaque fois sur l'album suivant, ils m'époustouflent avec un nouveau sommet! Delusion Rain est rafraîchissant, original, très mélodique et incroyablement accrochant! Premier album avec leur nouveau chanteur Jean Pageau, on retrouve là certainement l'incarnation la plus précise et cohérente du groupe, ils sont vraiment au sommet de leur art dans le monde du rock progressif symphonique... jusqu'au prochain album!

2 - Steven Wilson - Hand. Cannot. Erase.
Se réinventant constamment d'un album à l'autre, Steven Wilson nous présente Hand. Cannot. Erase., une nouvelle oeuvre du maestro avec un son plus contemporain que son album précédent, The Raven, tout en conservant un style art rock très classique... bravo aux nombreux clins d'oeil aux géants du prog tels que Floyd, ELP, King Crimson, intelligemment intégrés aux compositions, et qui m'ont fait sourire chaque fois! Ce joyau post-prog nous offre un parfait équilibre de ballades délicates et émouvantes, et de mélodies plus intenses, en plus de brillants concepts musicaux, originaux et imaginatifs. Basé sur la triste histoire de Joyce Carol Vincent, on retrouve sur cet album de magnifiques compositions poignantes, rendues encore plus intenses émotionnellement par les brillantes clips vidéos qui accompagnent ces pièces. Inutile de dire que le travail des musiciens est magistral, la production est absolument impeccable dans les moindres détails.

3 - Steve Hackett - Wolflight
Un des ex-membres les plus prolifiques de Genesis, Steve Hackett, comme toujours, est entouré par les meilleurs musiciens imaginables (en studio et en tournée), pour offrir à ses fans un autre coup de circuit! Wolflight offre une série de compositions majestueuses, colossales, captivantes, pleines de délicieux solos de guitare qui proviennent du plus profond de son âme. Gracieux et sophistiqué, mais parfois très énergique, c'est un brillant chef-d'œuvre de la part d'un musicien de première classe!

4 - Advent - Silent Sentinel
Advent a su nous époustoufler avec leur album Cantus Firmus en 2006, alliant des mélodies à couper le souffle avec des harmonies vocales spectaculairement complexes, colorées de thèmes médiévaux. Les voilà de retour, avec leur nouvel album Silent Sentinel, chaque note tout simplement parfaite, avec un magnifique travail à la guitare et au clavier. Masterisé par le génie de l'audio Bob Katz.

5 - Riverside - Love, Fear and the Time Machine
Ce nouvel album de Riverside est plus accessible et moins sombre et complexe que la trilogie initiale du groupe, il nous offre une excellent rock progressif contemporain avec de belles mélodies et un rythme enthousiaste, tout en conservant toujours une partie de cette esthétique inspirée par Steven Wilson que l'on retrouve sur les albums précédents. Un Mariusz Duda sublime et très mélodique au chant.

6 - Anekdoten - Until all the Ghosts Are Gone
De belles compositions mettant en vedette leur son scandinave familier: sombre, mélancolique et riche en mellotron et en flûte, comprenant des compositions telles que Shooting Star et Our Days are Numbered qui ont un style plus lourd genre Opeth / Anekdoten de l'époque avec un mellotron intense et sinistre et un jeu de guitare énergique.

7 - Gavin Harrison - Cheating the Polygraph
Ceci devrait probablement être dans un top ten de jazz parce que Cheating the Polygraph l'est définitivement, mais je l'ajoute à ma liste parce que je suis absolument fasciné comment Gavin Harrison a réussi à prendre des hymnes du rock progressif de son groupe précédent Porcupine Tree et a su les remodeler en petits bijoux de jazz fusion / big band! Tout simplement un magnifique album qui va vous surprendre.

8 - Spock's Beard - The Oblivion Particle
Je me dois d'admettre qu'il n'y a pas meilleure combination que la voix de Ted Leonard et la musique de Spock's Beard... De belles mélodies de rock progessif, et l'éternel Ryo aux claviers, qui est définitivement responsable du son classique de Spock's beard. Vous allez appuyer sur le bouton "replay" souvent avec cet album-là!

9 - Aristocrats - Tres Caballeros
Ouf, attachez votre sombrero avec de la broche, ces trois jeuners hommes vont vous couper le souffle! Un bijou de rock instrumental, qui rappelle un peu les meilleurs jours de LTE. Minemann, Beller et Govan offrent un mélange brillant de southern rock intense avec des textures complexes et des rythmes élaborés «qui arrêtent sur un dix cent». De la musique de route du tonnerre!

10 - District 97 - In Vaults
De belles harmonies vocales, des refrains prog enlevants et des guitares intenses et pointues, associées à de riches mélodies et harmonies et des compositions élégantes et entraînées. Tout simplement un magnifique album de la première à la dernière note.

Mention honorable:
Ozric Tentacles - Technicians of the Sacred

Hypnotique et enivrant sont deux choses que vous vous attendez du formidable Ozric, mais ajoutez à cela des thèmes franchement élégants, éthérés et rythmiques, et vous serez accrochés solidement. On y trouve une qualité de production de première classe et compositions des plus captivantes. Juste quand vous pensiez que ce groupe serait à court d'idées et d'imagination, ils vous surprennent avec l'un de leurs plus beaux albums à ce jour.

Déception amère de l'année:
David Gilmour - Rattle that Lock

Un album tant attendu qui, malheureusement, n'arrive pas à la cheville de ce qu'on s'attend de la part du légendaire guitariste. Cet album a certainement ses moments ici et là, mais dans l'ensemble, unn travail décevant de M. Gilmour. Comparé à On An Island, ou l'excellent hommage de Pink Floyd à Rick Wright l'an dernier, Endless River, celui-ci ne captive simplement pas mon attention du début à la fin, mais un guitariste est un guitariste et les quelques bouts instrumentaux de l'album compensent pour le manque d'inspiration du concept dans son ensemble.


La liste des albums de Éric en 2015
Syndrome de la page blanche, quand tu nous tiens ! Angoisse d’introduire ce Top Ten sans la même et éternelle phrase « Une année s’achève et une autre débute » ! Comment faire ? En y allant tout simplement en décernant le Prix Citron de l’année, les Mentions d’Honneur et le dit Top Ten de l’année 2015, année qui fut, dans l’ensemble, très agréable et satisfaisante au niveau de la musique Rock Progressive.

Le prix Citron de l’année 2015... Il n’y en a qu’un mais ce fut une grosse déception.
David Gilmour - Rattle That Lock:
Outre la pièce d’ouverture et la pièce de fermeture, toutes deux instrumentales et dont la musique inspire quelques émotions, le reste de l’album est plutôt insipide et ne se dirige nulle part. Je m’attendais à mieux. « On An Island » (2006) est 100 fois meilleur.

Quelques Mentions d’Honneur ...
Spock's Beard - The Oblivion Particle:
Un très bon album de cette formation américaine qui fête cette année leurs 20 ans. La musique est à la hauteur de la virtuosité des musiciens mais il manquait un petit « humff » pour atteindre mon Top Ten.

Biglietto Per L'Inferno - Vivi, Lotta, Pensa.: L’année 2015 fut une excellente année pour le Rock Progressivo Italiano. Outre cette mention d’honneur, il y a 3 formations italiennes dans mon Top Ten. Avec une touche Folk, Biglietto Per L’Inferno utilise avec brio des instruments variés pour rendre sa musique divertissante et agréable à écouter.

The Gentle Storm - The Diary: TThe Gentle Storm est le dernier projet à date d’Arjen Anthony Lucassen avec la participation de la merveilleuse voix d’Anneke Van Giersbergen. La particularité de cet album est que l’on retrouve dans le boitier deux versions de la même musique et histoire. Une douce « Gentle » et une version plus rock « Storm ». Malgré le plaisir renouvelé d’écouter de la musique d’Arjen, on y retrouve encore les mêmes structures musicales, ce qui en diminue un peu l’intérêt.

Comedy of Errors - Spirit: C’est le troisième opus de cette formation anglaise et celui-ci nous offre, encore une fois, un néo-prog de haut niveau. Il s’agit d’un voyage musical initiatique progressif très agréable à écouter.

My TOP TEN of 2015
10) Grand Tour - Heavy On The Beach:

Cette nouvelle formation anglaise est constituée de musiciens de Comedy of Errors et d’Abel Ganz. Un premier opus très solide pour ce groupe. Les mélodies y sont séduisantes et l’écoute de cet album se passe avec grand plaisir.

9) Glass Hammer - The Breaking Of The World: Suite au départ définitif de Jon Davison, la formation américaine Glass Hammer n’a pas perdu de temps pour laisser la place à Carl Groves dans la confection de ce dernier album avec, bien sûr, la participation de Susie Bogdanowicz dont la voix est tout simplement angélique. Cet album est à la hauteur de ce que Glass Hammer a l’habitude de nous offrir. Complexes, sonorités variées, riffs classiques et nouveaux, tout y est pour un moment agréable.

8) La Coscienza di Zeno - Notte Anche di Giorno: Comme mentionné plus haut, le Rock Progressivo Italiano s’est affiché de façon particulière cette année. Ce troisième opus de cette formation italienne nous offre de superbes mélodies où le violon, les guitares et les claviers y jouent sublimement pour notre plus grand plaisir auditif.

7) Lonely Robot - Please Come Home: Ceci est le premier projet solo du guitariste John Mitchell (Arena, Kino, Frost*, It Bites). Ce dernier avait le gout d’expérimenter la totalité de la production d’un album, il s’est donc payé une traite et le résultat y est fulgurant. Avec une brochette d’artistes Prog dont Nick Beggs, Jem Godfrey, Heather Findlay, Steve Hogarth, Kim Seviour et Nick Kershaw pour en nommer quelques-uns, John nous a concocté un album axé sur les ambiances musicales plutôt que sur la technique « guitaristique ». Inspiré de la science-fiction et de l’évolution de l’homme, il s’agit d’une suite de pièces variant de deux à 8 minutes, peut-être courtes mais complètes, complexes et transcendant beaucoup d’émotions.

6) Arena - The Unquiet Sky: Les vétérans de la musique Prog anglaise nous reviennent après 4 ans avec un album solide, puissant, agressif et mélodieux. Celui-ci est tout simplement complet. D’une efficacité progressive remarquable !

5) Steve Hackett - Wolflight: Entre deux tournées de Genesis Revisited, Steve prend le temps de nous offrir un album vraiment intéressant pour les amateurs de Prog. Wolflight est une suite de pièces musicales où Steve sort des sentiers battus. En effet, ce qui me fascine dans cet opus, c’est la façon dont Steve harmonise la guitare classique à 12 cordes d’une fluidité déconcertante avec les solos de guitares électriques qui ont fait sa renommée. Ce dernier est au sommet de sa virtuosité.

4) Steven Wilson - Hand. Cannot. Erase.: Pendant que beaucoup de listes Top Ten de l’année 2015 le classent en premier, je ne lui décerne qu’une quatrième place. Inutile de dire que c’est un excellent album. Cependant, et c’est une perception très personnelle, l’histoire morbide qui inspire Steven me laisse avec un arrière-goût très amer (la raison de cette quatrième place). Je crois que je préfère les histoires de fantômes (album précédent et ma première place en 2013), qui ne sont peut-être pas aussi véridiques. De plus, musicalement, Steven retourne aux sources de Porcupine Tree avec des constructions mélodiques déjà vu, ce qui diminue mon intérêt pour cet album.

3) La Curva di Lesmo - La Curva di Lesmo: Une autre contribution du Rock Progressivo Italiano. Lorsque deux géants de la musique progressive italienne se rencontrent, il arrive un miracle. Ce projet est le rendez-vous musical de Fabio Zuffanti (Finisterre, Höstsonaten, La Machera Di Cero et Stefano Agnini (La Coscienza Di Zeno). Cet excellent opus de 3 pièces épiques (dont une suite en 5 parties de 26 minutes) est inspiré d’une bande dessinée de Guido Crepax réalisée en 1965 et mettant en scène le personnage de Valentina. Musicalement, c’est tout à fait excellent !! Un plaisir délectable pour les oreilles.

2) Mystery - Delusion Rain: Quel plaisir d’écouter ce sixième opus studio de Mystery (septième si l’on compte l’EP de 1992). Vraiment, Mystery, les Mystérons et Michel St-Père ont le vent dans les voiles. L’arrivée de Jean Pageau à la voix permet de rendre le son Mystery à la hauteur de ce qu’il a toujours été, avec une énergie renouvelée. Le perfectionnisme de Michel à la production rend cet album admirable. Les mélodies, agréables mais toujours efficaces, transcendent d’émotions. On ne se tanne pas de l’écouter. Saluons au passage la modeste mais sensible et émotive contribution de notre ami Sylvain Descôteaux au piano.

1) Unreal City - Il Paese del Tramonto: La première place revient cette année à cette formation de Rock Progressivo Italiano, Unreal City, formation constituée de jeunes musiciens virtuoses. Une apothéose musicale menée par les claviers et appuyée par une guitare discrète mais combien efficace. J’en ai des frissons. Un Rock Progressif symphonique exécuté de main de maître. Une musique complexe, du Rock Progressif pur et dure, un plaisir auditif. Nous aurons la chance de les voir et les écouter à Terra Incognita, festival de musique progressive de Québec en mai prochain. Une belle relève pour le Rock Progressif !

Ceci est mon TOP TEN de 2015.
Et voilà, à ce moment, il est temps de dire « Bye Bye 2015 et Bienvenue 2016 » !!! Je vous souhaite une excellente année 2016, de la santé, du bonheur, de l’amour et beaucoup de bonne musique ! Pour ma part, j’attends avec impatience la sortie imminente du prochain album de la formation Huis, sur lequel participent nos amis Michel Joncas. Michel St-Père et Sylvain Descôteaux. PROG ON !


La liste des albums de Bob en 2014
Aucune année n'est exactement la même, et 2014 ne faisait pas exception. Nous avons eu une belle sélection de bons albums, d'excellents albums, et aussi d'albums qui m'ont laissé un peu froid. Voici ma liste des albums qui ont attiré mon attention cette année!

1 •
IQ - The Road Of Bones:
Le groupe capture encore une fois l'émotion et l'intensité dans leur son, c'est un magnifique album et certainement l'un de leurs meilleurs.

2 •
Pink Floyd - The Endless River:
Lorsque nous avions pensé ne plus jamais entendre une nouvelle pièce de Pink Floyd, le groupe lance cette collection de pièces (surtout) instrmentales tirées de leurs archives, on y trouve leur son inimitable, il y a Rick Wright aux claviers, et le plus important, il est vraiment bon!

3 •
Huis - Despite Guardian Angels:
Un de ces albums qui ont fait arrêter la communauté prog et prendre note de ce formidable groupe avec un premier album inattendu et captivant qui est définitivement un petit bijou captivant de rock symphonique et mélodique.

4 •
Opeth - Pale Communion:
Continuant sur son style penchant un peu plus vers le rock progressif mélodique, Mikael Åkerfeldt met à nouveau de côté ses efforts vocaux de death metal pour se concentrer vers de belles compositions lyriques, avec des harmonies mélancoliques, tout en offrant des transitions audacieuses de claviers riches et de guitares énergiques, le tout enveloppé par une production tout simplement splendide.

5 •
Univers Zéro - Phosphorescent Dreams:
Le son minimaliste et pur de Univers Zéro, dépouillé de son instrumentation complexe des albums précédents, brille encore plus. Les rythmes sombres et angoissants fusionnent avec des moments atmosphériques de grande intensité. Un incontournable.

6 •
Flying Colors - Second Nature:
Une collaboration de musiciens de ce calibre court le risque de se transformer en un ego-fest intolérable, mais pas Flying Colors, Second Nature surpasse leur excellent album inaugural avec des compostions hautement énergétiques et exubérantes, chaque pièce magnifiquement conçue, offrant une variété de sons, de textures et de thèmes tous aussi originaux les uns que les autres.

7 •
Dream Theater - Breaking The Fourth Wall:
Un concert tout simplement magnifique au Boston Opera House au début de 2014. Une sélection de pièces fantastiques interprétées par un groupe au sommet de son jeu. La version DVD propose un enregistrement vidéo impeccable, une très belle addition à votre collection DT.

8 •
John Wesley - Disconnect:
Parfois inspiré par Steven Wilson et Porcupine Tree, bien écrit et des plus agréables, avec une contribution de guitare par nul autre que Alex Lifeson de Rush.

9 •
Transatlantic - Kaleidoscope:
Toujours du matériel exceptionnellement plaisant, compositions enthousiastes de sacré bon prog symphonique, mon seul bémol est la similitude avec leur matériel précédent, empruntant aussi des refrains de Spock's Beard. Bien enregistré, définitivement le groupe à leur meilleur musicalement!

10 •
Kaipa - Sattyg:
Un nouvel album étonnamment varié et captivant, le son Kaipa-esque classique avec une belle petite touche rafraîchissante.

Et une mention honorable:
Discipline - This One's For England:
Très bon enregistrement en direct de l'un des meilleurs groupes de la scène contemporaine de rock progressif. Tiré d'un spectacle au Théâtre Majestic à Gettysburg, en Pennsylvanie, en 2012.

Et maintenant, mes mentions pas très honorables:
Asia - Gravitas: Pas tout à fait prog, pas tout à fait pop, pas tout à fait bon.

Yes - Heaven and Earth: Certainement passé sa date d'expiration, le groupe ne fait que ressasser de vieux riffs avec des thèmes pseudo-pop dans un effort qui tombe plutôt à plat. Le groupe essaie d'être beaucoup de choses, mais ne réussit à atteindre aucune d'entre elles.


La liste des albums de Eric en 2014
À l’aube de l’année 2015, il est temps de vous présenter ma liste Top Ten pour 2014. L’année 2014 a démarré en furie avec les sorties des albums de Transatlantic et de Huis. Le printemps qui suivit ainsi que l’été fut plutôt assez tranquille. Mais durant l’automne et en ce début d’hiver, les sorties d’albums se sont précipités à un rythme effréné. Une année inégale dans le calendrier des sorties avec de très belles œuvres mais aussi quelques « erreurs de parcours » qui justifient pour la première fois dans mon top ten la présence de prix « citrons ».

Donc, débutons avec les prix « Citrons », grosses déceptions… (Ça rime!)
Mike Oldfield – Man on The Rocks : Suite à la trop belle performance de Mike lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Londres, je m’attendais à un retour en force de cet excellent guitariste. Malheureusement, il n’a pas rendu la marchandise que l’on souhaitait et cet album ne dégage aucune émotion, un petit « pop » bien ordinaire.

Yes – Heaven & Earth : Après le départ de Benoit David et l’arrivée de Jon Davison, qui a fait ses preuves au sein de la formation Glass Hammer, un peu de stabilité aurait pu être un gage de qualité et de virtuosité. Quelle amère déception !!! C’est d’une insipidité pathétique ! Je veux bien concéder que la première pièce « Believe Again » est agréable à écouter mais le reste de l’album est vraiment sans âme et sans la virtuosité qui caractérise cette formation fondatrice du Prog. Dommage pour ces vétérans dont nous suivons avec intérêt la carrière.

Dans la catégorie « mi-figue, mi-raisin »...
Pink Floyd – Endless River :
Il est vrai que les attentes étaient très élevées. Lors de l’annonce de la sortie imminente du dernier et ultime album de Pink Floyd, les spéculations allaient dans tous les sens Bon, pas bon, du vrai Pink Floyd, du faux Pink Floyd… Toujours est-il qu’après plusieurs écoutes, et malgré tout ce qui a été écrit sur cet album, « Endless River » est très agréable à écouter. Il n’y a rien de nouveau mais c’est du Pink Floyd. Et on aime Pink Floyd, cette musique qui a accompagné notre adolescence et la totalité de notre vie adulte, on se tanne pas d’écouter Pink Floyd, cette musique nous colle à la peau et elle restera en nous pour toujours.

Maintenant, passons à quelques mentions d’honneur !
Anton Roolaart – The Plight of Lady Oona :
Anton Roolart est reconnu pour une musique progressive douce, harmonieuse et mélodieuse. The Plight of Lady Oona ne fait pas exception à la règle. Un moment fort de cet album est la présence de la voie extraordinaire et angélique d’Annie Haslam dans la pièce titre. Une belle musique pour un souper à la chandelle…

Kaipa - Sattyg :
Pendant que Roine Stolt reste très occupé avec la formation Transatlantic, Jonas Reingold et le reste de la formation Kaipa ont sorti un album de rock progressif symphonique très solide. Toujours agréable, et c’est un plaisir d’écouter de ce rock progressif Suédois.

Steve Rothery - The Ghosts of Pripyat :
Pripyat est le nom d’une ville sacrifiée et devenu fantôme à la suite de la tragédie de l’accident nucléaire de Tchernobyl. Cette ville fantôme, devenue un centre de recherche scientifique sur les conséquences des accidents nucléaires est aussi une source d’inspiration pour certains artistes. Steve Rothery se paye son premier album solo avec ce thème. On y retrouve des petites références musicales de Marillion (difficile de s’en séparer) mais aussi de Pink Floyd. Cet album totalement instrumental meuble très bien une séance d’écoute.

Bjorn Riis - Lullabies in a Car Crash :
Bjorn Riis est le guitariste de la formation norvégienne Airbag. Ce dernier a sorti dernièrement un album solo très solide où l’on peut soutirer ses sources d’inspiration musicale. En effet, on y retrouve des airs de Pink Floyd mais surtout de Porcupine Tree, du vieux Porcupine Tree. Certains diront que cela frise le « clone » mais cela reste toujours agréable à écouter des réinterprétations des archétypes de Prog à travers des chansons inédites.

Rob Reed – Sanctuary :
Allons-y pour une dernière mention avec Rob Reed et l’album Sanctuary. Pendant que Mike Oldfield nous offfrait un album quelque peu insipide, Rob s’est payé un hommage à sa façon pour son idole. C’est un très beau collage de sonorités, de mélodies et d’instrumentations dignes des meilleurs CDs de Mike Oldfield. Très agréable à écouter… Et, ce n’est pas la première fois que Rob Reed se paye un clin d’œil à Mike. Si on écoute attentivement la chanson Gwenan, tirée de l’album The Creeping Vine de Cyan, on y retrouve ce son particulier, avec des arrangements qui annoncent Magenta… à réécouter !

Voici mon décompte du Top Ten 2014 !
10 )
Opeth - Pale Communion (exæquo avec) Soen – Tellurian :
Impossible de départager ces deux CDs pour mon top ten donc je leur offre une position exaequo. Dans les deux cas, un métal progressif solide, intelligent, complexe et surprenant. Étonnant, une si proche similitude musicale sur les épaules de Martin Lopez, ex-drummer d’Opeth du CD My Arms, Your Hearse jusqu’à Ghost Reveries. On appelle cela de l’évolution parallèle (sic).

9 •
Quantum Fantay – Terragaia :
Habituellement, le progressif psychédélique est une musique détachée du temps, de l’espace ainsi que des lieux culturels. Cependant, la formation belge Quantum Fantay se paye un album de psychédélique bien incarné dans notre réalité Terrienne et le fait d’une façon très élégante et musicalement accomplie. Une suite de pièces instrumentales, il va sans dire, mais qui offrent à l’auditeur un voyage sur notre belle planète à travers les différentes grandes cultures musicales internationales.

8 •
Spleen Arcana - The Light Beyond the Shades :
Spleen Aracana est le projet d’un cousin français multi-instrumentiste du nom de Julien Gaullier. Aidé de quelques comparses à la batterie et au chant, ce dernier nous a concocté une œuvre musicale épique constituée de trois pièces dont la plus courte est de 10 minutes. Les connaîsseurs du Prog québécois y retrouveront un souvenir des années 70. En effet, le jeu de la basse et de la guitare rappelle le son de l’ancienne formation Morse Code. Très intéressant comme écoute !

7 •
Fabio Zuffanti - La Quarta Vittima :
Le Rock Progressivo Italiano n’est pas en reste cette année. Le CD de Fabio Zuffanti est un des meilleurs sorti cette année. Beaucoup de guitare, beaucoup de claviers et beaucoup de flûtes et de saxophones avec la participation de Gian Marco Pantera Pietrasanta. Une œuvre complète avec de merveilleuses incursions dans le Jazz-Fusion. Remarquable !

6 •
Glass Hammer - Ode to Echo :
C’est le quatrième et probablement le dernier album de Glass Hammer avec Jon Davison à la voix. Nous sommes au courant des tiraillages et grenouillages entre certaines formations pour mettre la main et signer des contrats d’exclusivité pour certains chanteurs… Ce CD de Glass Hammer reste, comme on peut s’y attendre, à la hauteur de tous les autres de cette formation américaine. Comme d’habitude, on retrouve une musique complexe bien arrangée et, cela est tout à l’honneur de Glass Hammer, de faire un CD plus « yes-ish » que Yes lui-même…

5 •
RPWL – Wanted :
Un CD de Néo-Prog pur (un autre…). Quel plaisir d’écouter un nouveau CD de cette formation germanique. L’écoute de cet album coule comme un joli ruisseau musical et harmonieux… On reste accroché…

4 •
Huis - Despite Guardian Angels :
Ce groupe montréalais nous a fait une méchante belle surprise avec ce premier opus. Un album mature, accompli, très bien arrangé, une production impeccable. J’ai beaucoup apprécié la mesure (lire la presque discrétion) avec laquelle la guitare de Michel St-Père, que l’on reconnait toujours d’entre milles, n’a pas dénaturé le son de Huis par un son trop Mystery. Ce premier opus, un peu mélancolique, laissera la place à de nouvelles chansons dans un avenir rapproché et j’ai très hâte d’écouter le prochain CD.

3 •
Pendragon - Men who Climb Mountains :
Nick Barrett et les autres membres de la formation Pendragon se sont offert un retour aux sources. En effet, à la suite d’un excellent album exploratoire et aussi un peu noir et agressif, Passion, ceux-ci sont revenus à un style beaucoup plus posé mais la virtuosité de la guitare de Nick reste toujours à l’avant-plan musical.

2 •
IQ - The Road of Bones :
Outre le claviériste, IQ est revenu à son alignement original avec la sortie de The Road of Bones. La musique et le son de IQ nous colle toujours à la peau et, ici aussi, difficile de décrocher et de passer à autre chose. La version double de cet album offre à l’auditeur une brochette de pièces bien arrangées où les émotions transcendent la musique et appliquent un baume sur l’âme… tellement le CD est agréable à écouter et à réécouter.

1 •
Transatlantic – Kaleidoscope :
Que dire de cet album… Apothéose, grandiose, symphonique, complexe et merveilleusement bien arrangée. La musique est tout simplement géniale. Ces musiciens hors-pairs et virtuoses n’arrêtent jamais de nous épater avec leur musique à travers des pièces épiques dont on ne se lasse pas d’écouter. La qualité de la musique est définitivement à la hauteur de nos attentes d’amateurs de Prog.

Au crépuscule de 2014, on ne peut qu’être heureux de vivre avec enthousiasme notre musique préférée et on regarde déjà ce qui s’en vient pour 2015 et il sera difficile d’attendre, avec la sortie imminente du prochain Steven Wilson, du prochain Huis, de Torn Apart de Franck Carducci et le prochain Opus de Neal Morse et sa bande de virtuoses, que pour ne nommer que ceux-là. La roue ne cesse de tourner ! Prog On !



La liste des albums de Bob en 2013
2013 fut à nouveau une année surprenante, beaucoup de groupe classiques nous offrant d'excellents albums, et quelques ratés aussi… De quoi faire une généreuse liste top ten. Le nouvel album de Huis Despite Guardian Angels aurait été classifié parmi les premiers de ma liste top ten si ce n'était que l'album sort officiellement le 14 janvier, il fera donc partie de mon top ten de 2014, ça c'est certain!

1 • Steven Wilson - The Raven That Refused To Sing
Une revue élogieuse de cet album ne serait pas suffisant, donc pour résumer , il est le numéro un de mon top ten cette année, et si vous mettez ensemble tous les listes top ten que j'ai compilé depuis 2005 , The Raven that Refused to Sing serait encore numéro un sur la liste des 90 albums. Ça dit tout!
2 • Ayreon - The Theory Of Everything
Juste quand vous pensiez que Arjen Lucassen ne pouvait pas possiblement surpasser la somme de sa fabuleuse discographie, là encore, il va à nouveau avec The Theory of Everything. Du métal symphonique gourmet, la musique de Arjen est comme le bon vin, année après année, elle est de plus en plus parfaite.
3 • Specimen 13 - Specimen 13 Echosystem
Ça n'est qu'un court EP de 37 minutes, mais en réalité, il pèse une tonne! Le fabuleux projet musical de Denis Rodier et Martin Vanier met en vedette Tony Levin, Pat Mastoletto, Trey Gunn et Marcus Reuter, ce qui lui donne un son Crimsonien tout simplement fulgurant. Un divertissement musical de premier ordre!
4 • Mike Keneally - You Must Be This Tall
Si vous aimez la musique de Mike, ce nouvel album démontre admirablement la grande virtuosité du musicien avec beaucoup de classe et d'intensité. Magnifique.
5 • Simon Collins and The Sound Of Contact - Dimentionaut
Simon Collins, fils de Phil Collins nous propose ce premier album vraiment surprenant. Dimentionaut nous offre un large éventail de styles et de thèmes, du rock progressif sombre et mystérieux an passant par le rock classique rétro et à la musique alternative haute énergie jusqu'aux trames sonores infusées de space rock. Brillamment original de la première à la dernière note.
6 • LMR - Levin Minnemann Rudess
Collaboration époustouflante de Tony, Jordan et Marco. Quel formidable album captivant, dynamique, épique et complètement original. Un incontournable!
7 • The Tangent - Le Sacre Du Travail
Vous ne pouvez pas vous tromper avec la musique de The Tangent, et ce nouvel album prouve à nouveau que Andy Tillson est un génie musical inégalable. Une collection unique de compositions inspirées et grandioses.
8 • Spock's Beard - Brief Nocturnes And Dreamless Sleep
Le premier album de Spock's Beard avec le nouveau chanteur Ted Leonard (Enchant), tout à fait original, très différent du son classique de Spock's Beard, mais de façon très positive.
9 • Touchstone - Oceans Of Time
L'un de ces précieux albums qui est simplement un pur plaisir d'écouter du début à la fin. Un rock progressif contemporain audacieux avec la merveilleuse voix à couper le souffle de la très jolie Kim Seviour. Époustouflant!

10 • Riverside - Shrine of New Generation Slaves
Mariusz et ses compères sont de retour!. Un album intense, sombre, émouvant, énergique. Un grand album de Riverside comme on s'en attend.

Quelques mentions honorables:
The Avengers - On A Mission
Pas vraiment un album de prog, mais mettant en vedette le gourou du prog Adam Holzman (Porcupine Tree). Définitivement l'un des meilleurs albums de jazz fusion contemporaine que j'ai entendu depuis bien des années. Juste un parfait petit bijou que vous écouterez à répétition sans jamais vous lasser...
Dream Theater - Dream Theater
Cet album manque tout juste mon top ten. Des vétérant accomplis, de belles mélodies, une grande virtuosité et des compositions majestueuses, mais il y a cette petite chose qui manque. On dirait qu'ils sont comme en panne d'inspiration et d'originalité. Mais quand même, c'est DT et ça brasse solidement!
Rush - Vapor Trails Remixed
Une réédition de l'album 2002, l'original était si mauvais et ce remix est tellement mieux qu'on croirais littéralement que c'est un un nouvel album!
La Maschera di Cera - Le Porte Del Domani
C'est bon d'entendre du nouveau matériel de Fabio Zuffanti, de l'une de ses contributions les plus sublimes au rock progressif italien! Une oeuvre captivante et grandiose!


La liste des albums de Eric en 2013
Et voilà... Maintenant, 2014 est à notre porte et on a déjà des avant-goûts de ce qui s’en vient avec, entre autres, Huis et le CD « Despite Guardian Angels » et la sortie imminente du prochain Transaltantic! Quel merveilleux monde que celui du Rock Progressif! Une autre année qui s’achève... Une autre année des plus satisfaisantes par rapport à la musique progressive, notre musique! J’avoue avoir eu énormément de difficulté à choisir mon TOP TEN cette année tellement qu’il y a, tout autour de notre petite planète Terre, un nombre considérable d’artistes progressifs avec d’excellents albums sortis cette année.

Débutons par LE GRAND OUBLIÉ de 2012, un CD sorti à la fin de 2012 mais qui arriva sur ce côté-ci de l’Atlantique qu’en janvier 2013, il s’agit du CD « The Rome Pro(G)ject » ! Une apothéose symphonique progressive instrumentale où participait une brochette d’artistes des plus renommés allant de Steve Hackett, son frère John, Francesco Di Giacomo de la formation Banco del Mutuo Soccorso, Richard Sinclair (Caravan, Camel, etc.), Franck Carducci que pour nommer que ceux-là. Du mellotron, de la guitare, du violon, de la flute, des synthés... Bref un chef-d’œuvre monumental qui aurait eu sa place dans mon TOP TEN de l’année dernière.

1 • Steven Wilson - The Raven That Refused To Sing
Ouf! Quel album. À la suite du décès du père de Steven et à une série d’entrevues assez tristes, je m’attendais à quelque chose de tristounet et de noir. Mais quelle n'a été ma surprise lors de ma première écoute… un album tout simplement fantastique! Malgré les histoires fantomatiques, la rage de vivre y déborde à travers la musique d’une suite de pièces que seul Steven Wilson peut créer. Un CD magistral!
2 • Aldo Tagliapietra - L’Angelo Rinchiuso
Lorsqu’Aldo chante, tel un vieux sage, on écoute... L’efficacité à laquelle les émotions passent dans sa musique est tout simplement remarquable. Les mélodies sont belles et l’orchestration magnifique.
3 • Anima Mundi - The Lamplighter
Cette formation cubaine m’impressionne à chaque fois que j’écoute un de leur CD. C’est un progressif tellement pur sans aucune influence cubaine ou antillaise… J’apprécie beaucoup.
4 • Airbag - The Greatest Show on Earth
Prenez l’influence de Pink Floyd, RPWL, Moody Blues et Porcupine Tree, agitez le tout avec vigueur et vous obtiendrez Airbag. Je n’ai rien trouvé de mieux pour décrire la musique de cette formation norvégienne. Un album qui s’écoute très bien…
5 • Johannes Luley - Tales from Sheepfather’s Grove
On se souviendra d’une performance remarquable d’un petit groupe américain du nom de Moth Vellum à RoSFest 2009. Cette formation disparaitra quelques temps après. En cet an de grâce 2013, le guitariste de ce défunt groupe, Johannes Luley, sort un album des plus agréables à écouter avec une très grande variété de guitares, des mélodies inspirantes et des clins d’œil à Jon Anderson et à son Olias of Sunhillow. À écouter à la chandelle SVP….
6 • John Young - Lifesigns
Voilà ce qui arrive lorsque trois virtuoses de la musique progressive, John Young, Nick Beggs et Martin "Frosty" Beedle, s’associent. Un album qui s’insinue dans nos esprits et qui se ramasse à jouer à répétition dans la boite à musique sans que l’on s’en rende compte… Remarquable…
7 • Spock’s Beard - Brief Nocturnes and Dreamless Sleep
Bravo à cette formation qui garde, malgré l’adversité (lire ici changement dans le personnel), son âme. Une musique complète, complexe et pleine d’émotions. J’adore…
8 • Sounds of Contact - I am Dimensionaut
Simon Collins, le fils du Célèbre Phil, a réussi un tour de force en créant un album de musique progressive très intéressant en s’affranchissant de la génétique musicale familiale. On y retrouve plus l’influence de Steven Wilson ou d’Anathema.
9 • Red Sand - Cinema du Vieux Cartier
On connait bien l’influence de Marillion (première époque) sur cette formation de Québec. Mais on ne se fatigue pas à écouter la musique de Red Sand. La guitare de Simon Caron (probablement un cousin très éloigné…) est toujours à la hauteur des attentes des auditeurs et des amateurs de progressif.
10 • John Hackett, Marco Io Muscio et Carlo Matteucci - Playing The History
Un autre album de covers diront certains mais, attention, celui-ci exige le respect… Lorsqu’on écoute des classiques comme Jerusalem (ELP), I talk to the Wind (King Crimson) ou The Great Gig in the Sky (Pink Floyd) interprété par John Hackett à la flute sur un fond d’orgue à tuyaux (oui, oui, les GRANDES orgues d’églises) On reste bouche bée. Puissance, finesse et émotions sont au rendez-vous !!!

Et pour finir, quelques mentions honorables…
Le Rock Progressivo Italiano s’est défoncé cette année. Il y a eu beaucoup de formations italiennes qui ont sorti des albums tous aussi intéressants les uns des autres. Outre le CD d’Aldo Tagliapietra déjà mentionné à la deuxième position de mon TOP TEN, je donne des mentions d’honneurs à La Maschera Di Cera pour le CD « Le Porte Del Domani », à Il Cerchio d’oro pour le CD « Dedal e Icaro », à Submarine Silence pour le CD « There's Something Very Strange in her Little Room » et à Il Giardino Onirico pour le CD « Complesso MMXIII ». De délicieuses heures de plaisir auditif garanties...



La liste des albums de bob en 2012
2012 a été une année vraiment spectaculaire dans le monde du rock progressif contemporain. Tellement que j'aurais probablement pu proposer une liste top 15 ou top 20. Voici les albums qui m'ont époustouflé cette année.

1 • Änglagård - Viljans Öga
Près de 18 ans après la sortie de leur dernier album studio, et plus de 9 ans après avoir vu le groupe jouer live certaines des formidables pièces de Viljans Öga, ce merveilleux joyau du rock progressif contemporain a enfin été lancé cet été. Un incontournable pour les amateurs de prog instrumental riche en mellotrons.
2 • echolyn - echolyn
Difficile de croire que c'est leur ultime album avant de tirer leur révérence, définitivement mon favori de leur magnifique discographie. Émouvant, élégant, glorieux, intense… seulement quelques adjectifs qui me viennent à l'esprit arlors que j'écoute ce CD.
3 • Mystery - The World is a Game
Avec ce brillant album, Mystery fait partie des meilleurs groupes de progressif symphonique dans le monde entier.
4 • Rush - Clockwork Angels
Le fameux trio canadien, intronisé au Rock and Roll Hall of Fame nous offre un album phénoménal du calibre de leur époque classique de Signals à Hold Your Fire.
5 • Porcupine Tree - Octane Twisted
Un superbe enregistrement en direct de la tournée «The Incident» mettant en vedette le dit album en entier, en plus de plusieurs pièces classiques de PTree. Vous vous retrouverez dans l'atmosphère d'un spectacle de Porcupine Tree, c'est garanti!
6 • Flower Kings - Banks of Eden
Le fameux groupe suédois est de retour, avec leur meilleur album à date. Splendide!
7 • Storm Corrosion - Storm Corrosion
Mikael Akerfeld de Opeth se joint à avec Steven Wilson de Porcupine Tree pour nous offrir cette saisissante collaboration! Une oeuvre atmosphérique, sombre, brillante, délicate et apocalyptique!
8 • Steve Hackett - Genesis Revisited II
Une fabuleuse collection de pièces classiques de Genesis, interprétées avec grande dextérité avec la guitare au premier plan, accompagné d'une pléiade d'artistes invités, une belle conclusion au premier tome de Genesis Revisited.
9 • Anathema - Weather Systems
L'album le plus populaire de l'année catapulte Anathema dans le firmament des grands groupes de rock progressif.
10 • Karcius - The First Day
Karcius a maintenant un chanteur! Un groupe de prog fusion contemporain déja sensationnel est maintenant amplifié et amélioré, les compositions sur cet album sont tout aussi variées que captivantes. Indispensable pour les fans du genre.

Quelques mentions honorables:
Steven Wilson - Get All You Deserve (DVD version)
Un excellent enregistrement live de la formation de Grace For Drowning, ne fait pas partie de mon top ten simplement parce que la version CD n'est disponible que dans l'onéreux coffret DVD/BluRay.
Magma - Félicité Thösz
Un album longuement attendu, et qui ne m'a pas déçu!
Marillion - Sounds That Can't Be Made
Plus intense énergique que ce qu'il ont composé depuis fort longtemps, le groupe nous offre une collection variée et délectable de compositions sublimes, incluant la pièce épique «Gaza».
Saga - 20/20
Un fort bon retour aux sources de la part du groupe, avec leur seul et unique chanteur.
Transcend - The Mind
Quel fabuleux nouveau groupe local à l'horizon! Du métal symphonique de première classe!


Éric Caron: Le top ten de 2012
Collaborateur de longue date de ProgMontréal, et fidèle amateur de rock progressif, Éric Caron partage sa liste détaillée de l'année 2012.

1 • Arjen Anthony Lucassen – Lost in the New Real
J’ai toujours eu un faible pour les œuvres musicales d’Arjen, première révélation lors de ma « renaissance » à la musique Progressive (Eh oui, j’ai été une victime de cette désinformation mass-médiatique que le Prog était mort!!!). Ce CD double mérite la première place grâce à un concept de science-fiction solide, une musique peaufinée et des "covers" vraiment réussis.
2 • Astra – the Black Chord
J’adore les longues pièces interminables de cette formation américaine. Un voyage psychédélique toujours très enlevant!
3 • Nexus – Magna Fabulis
Cette formation d’Argentine a été généreuse en 2012, deux albums. Magna Fabulis est tout simplement excellent. Uniquement 4 pièces donc 2 épiques. On y entend des échos subtils de Tarkus et Spartacus, des échos lointains de plus de 40 ans…
4 • Mystery – The World is a Game
Nos amis Michel St-Père et Benoit David se sont surpassés encore une fois avec un CD impeccable. Un beau Rock Progressif qui vieillit bien pour preuve l’écoute récente de l’album « Destiny ? » dont le temps ne semble pas avoir d’emprise.
5 • Steve Hackett – Genesis Revisited II
Tour de force de la part de Steve Hackett d’avoir fait des "covers" de Genesis qui ne sonnent pas comme du Genesis grâce à une fantastique brochette d’invités aux instruments et au chant.
6 • Karcius – The First Day
Le premier album “chanté” de Karcius. Excellent! La chanson « Water » est ma préférée… Sans manquer de respect à Sylvain Auclair, bassiste chanteur, on dirait que Sting s’est converti au « Heavy Prog » !
7 • Innerspace – The Village
Pour cette jeune formation montréalaise, un premier album très solide! Une influence marquée de Pink Floyd mais ce CD reste quand même très personnel.
8 • Cristiano Roversi – Antiqua
Fantastique !!! Une balade onirique et apaisante. Sans copier « l’oie et le fantôme » d’Anthony Philipps, on y retrouve des sonorités variées qui rendent l’écoute des plus agréables.
9 • Galahad – Beyond the Realms of Euphoria
Une grande générosité car Galahad a sorti deux CD cette année. Les ambiances musicales de ce CD fait de lui mon préféré.
10 • Anathema – Weather Systems
Ce que j’apprécie le plus de cette formation est l’intensité émotionnelle de leur ambiance musicale.

MENTIONS SPÉCIALES
Neal Morse – Momentum
On reste sans voix devant la virtuosité de ce musicien.
Tangerine Dream – Machu Picchu
Mention ici pour la longévité de cette formation qui roule depuis 1967, 45 ans de pur délice musical! Une excellente prestation l’été dernier au Festival de Jazz de Montréal.
Storm Corrosion
Éloge de l’exploration musicale à son meilleur. Les demi-tons sont à l’honneur, j’y entends des gouttes d’eau qui tombent…
Flower Kings – Banks of Eden
Toujours plaisant d’écouter du nouveau matériel des Flower Kings. C’est comme retrouver des vieux amis!
XII Alfonso – Charles Darwin
Un long et agréable hommage Progressif en l’honneur de Charles Darwin de cette formation française avec des invités de marques comme Gérard Lenormand et John Hackett. Une symphonie ponctuée d’une petite ritournelle en variation constante « Collection, parties 1 à 12 ».

Et en bonus et complément, mon top ten prog métal!
1 • Aeon Zen – Enigma
2 • Threshold – March of Progress
3 • Logic Mess/Crystal Lake – Element of the Grid
4 • Heaven’s Cry – Wheels of Impermanence
5 • Transcend – The Mind
6 • Southern Cross – From Tragedy
7 • Circus Maximus – Nine
8 • Soen – Cognitive
9 • Kamelot – Silverthorn
10 • Damnation Project – Order



La liste des albums de Bob en 2011
2011 nous a offert une belle collection d'albums, la récolte cette année couvre tous les aspects du rock progressif, du rock symphonique exubérant en passant par le psychédélique contemporain aux accents sombres et dérangeants, et des vieux standards familiers et fiables en passant par les petits joyaux underground qui nous ont pris par surprise.

1 • Steven Wilson - Grace For Drowning
2 • Discipline - To Shatter All Accord
3 • JellyFiche - Symbiose
4 • Opeth - Heritage
5 • Glass Hammer - Cor Cordium
6 • Agents of Mercy - The Black Forest
7 • Trurl - Do Not See Me Rabbit
8 • Yes - Fly From Here
9 • Within Temptation - The Unforgiving
10 • Dream Theater - A Dramatic Turn of Events


Yves Dubé: Le top ten de 2011
Le subtil et humoristique membre de la communauté PE, Yves Dubé, partage sa liste de favoris de l'année 2011.


1 • Steven Wilson - Grace For Drowning
2 • Sanhedrin - Ever After
3 • The Decemberists - The King Is Dead
4 • Discipline - To Shatter All Accord
5 • Opeth - Heritage
6 • The Future Kings Of England - Who Is This Who Is Coming
7 • Gosta Berling Saga - Glue Works
8 • Graveyard - Hinsingen Blues
9 • Red Fang - Murder The Mountains
10 • Samsara Blues Experiment - Revelation & Mystery



La liste des albums de Bob en 2010
2010 a été une année tranquille, avec peu d'albums qui ont fait de grosses vagues dans le monde de la musique progressive, mais j'ai compilé une liste de quelques excellents CDs qui ont attiré mon attention. J'ai aussi ajouté à ma liste une compilation des meilleures prestations que j'ai eu le plaisir de voir cette année.

1 • Mystery - One Among the Living
Une suite fantastique au phénoménal album «Beneath The Veil».
2 • Glass Hammer - If
De merveilleuses mélodies émouivantes, du prog symphonique de première classe!
3 • Spock's Beard - X
L'album le plus progressif et le plus captivant depuis des années! La barbe est de retour en pleine forme!
4 • Transatlantic - Whirld Tour 2010 DVD/CD
Un enregistrement fantastique capturé lors de la tournée tant attendue de ce supergroupe progressif.
5 • Univers Zero - Clivages
Sombre et mystérieux, brillant!
6 • Frogg Cafe - Bateless Edge
Un vrai chef-d'oeuvre, un retour longuement attendu!
7 • Frost* - The Philadelphia Experiment
Un formidable enregistrement de leur prestation du tonnerre à RoSFest 2009!
8 • Agents Of Mercy - Dramarama
Énergique, fleuri et mélodieux!
9 • Hamadryad - Intrusion
Premier album avec leur nouveau chanteur Jan-Philippe... simplement magnifique!
10 • Edensong - Echoes of Edensong
Un excellent amalgame de pièces live et de nouveau matériel.

Mentions honorables
Tohpati Ethnomission - Save The Planet
Avenged Sevenfold - Nightmare
Steve Hackett - Out of The Tunnel's Mouth


Meilleurs spectacles de 2010:
1 • Roger Waters - The Wall Live au Centre Bell, 19 octobre 2010
2 • Steve Hackett avec Renaissance - Place Des Arts, 9 juillet 2010
3 • Transatlantic - Metropolis, Montréal, 21 avril 2010
4 • Oblivion Sun - RosFest 2010, Gettysburg, PA, 1er mai, 2010
5 • Moody Blues - Place Des Arts, Montréal, 6 juillet 2010
6 • Porcupine Tree avec BigElf - Place Des Arts, Montréal, 7 mai 2010
7 • Mahogany Frog - Club Lambi, Montréal, 9 septembre 2010



La liste des albums de Bob en 2009
Les années se suivent mais ne se ressemblent pas... et c'est vrai de la moisson de 2009 alors que l'anticipation a souvent fait place à la déception... mais n'ayez crainte, quelques perles se sont pointées à travers cette disette:

1 Steven Wilson - Insurgentes
2 Transatlantic - The Whirlwind
3 Roswell Six - Terra Incognita: Beyond the Horizon
4 Beardfish - Destined Solitaire
5 Agents of Mercy - The Fading Ghosts of Twilight
6 IQ - Frequency
7 Riverside - Anno Domini High Definition
8 Porcupine Tree - The Incident
9 Frost* - Experiments in Mass Appeal
10 Miriodor - Avanti!

Mentions honorables
Dream Theater - Black Clouds and Silver Linings
Saga - The Human Condition
Nathan Mahl - Exodus


Yves Dubé: Le top ten de 2009...
Le subtil et humoristique membre de la communauté PE, Yves Dubé, partage sa liste de favoris de l'année 2009.

1 The Future Kings Of England - The Viewing Point
2 Gösta Berlings Saga - Detta Har Hant
3 Contraction - Live 1974
4 Umphrey's McGee - Mantis
5
Miriodor - Avanti!
6 O.S.I. - Blood
7 Siddhartha - Trip To The Innerself
8
Steven Wilson - Insurgentes
9
Porcupine Tree - The Incident
10 The Decemberists - The Hazards Of Love

Mentions honorables:
Sloche - Stadaconé (re-edition)
Sloche - J'un Oeil (re-edition)

Le top 15 de Réjean Charbonneau en 2009
Réjean Charbonneau de la La Filière Progressive à Sorel partage avec nous son top 15 des albums de musique progressive pour l'année 2009.

1 Gargamel – Descending
2
IQ – Frequency – U.K.
3
Porcupine Tree – The Incident
4 Wobbler – Afterglow
5
Steven Wilson – Insurgentes
6 Heavy Water Experiments – Heavy water experiments
7 Phideaux – Number 7
8 Lee Abraham – Black & White
9 Big Big train – The underfall yard
10 The Box – Le Horla de Maupassant
11 Blind ego – Numb
12 Steve Thorne – Into the ether
13 Syzygy – The realm of eternity
14
Riverside – Ano Domini High Defenition
15 Pendragon – Concerto Maximo

Mentions honorable;
Syrinx - Qualia


Le top ten de Gagliarchives en 2009
En ordre, tiré de leur liste Top 100 de l'année 2009. Visitez leur site au www.gagliarchives.com.

1 Porcupine Tree - The Incident
2
Riverside - Anno Domini High Definition
3 Astra - The Weirding
4 Umphrey's McGee - Mantis
5 Diablo Swing Orchestra - Sing Along Songs For The Damned And Delirious
6
IQ - Frequency
7 The Strawbs - Dancing To The Devil's Beat
8
Dream Theater - Black Clouds And Siver Linings
9
Beardfish - Destined Solitaire
10 The Future Kings Of England - The Viewing Point
© 2009 Tom Gagliardi - www.gagliarchives.com. Tous droits réservés.


La liste des albums de Bob en 2008
2008 a été une très bonne année dans le monde de la musique progressive! je ne me souviens pas d'une année où il y a eu autant de belle nouvelle musique progressive. Avec autant d'excellent prog rock provenant de la part de nouveaux artistes que de vieux routiers, c'était difficile pour moi de compiler une liste «top ten» car tous mes favoris étaient aussi bons les uns que les autres... voici donc ma liste, en ordre aléatoire:

D.F.A. - 4th
Splendide! Monumental! Mon album favori de l'année, Le prog fusion à son meilleur.
Thieves' Kitchen - The Water Road
Du prog symphonique élégant avec des accents de Anglagard, Spock's Beard et King Crimson.
Unitopia - The Garden
Un magnifique nouvel album avec de belles mélodies et des arrangements grandioses.
Mahogany Frog - DO5
Un album génial de la part de ces jeunes musiciens talentueux. Ça joue sans cesse sur mon iPod!
Jellyfiche - Tout Ce Que J'Ai Rêvé
Un premier album exceptionnel de la part de ce groupe montréalais, Du folk rock floydien envoûtant!
Magenta - Metamorphosis
Le groupe a atteint une maturité et une grâce sans précédents. De délicieuses mélodies accompagnent la voix merveilleuse de Christina.
Martin Orford - The Old Road
Le sublime album solo de Martin... en espérant que ça ne soit pas son dernier.
Karcius - Épisodes
Une suite sensationnelle à leur album Kaleidoscope. Plus de variété, plus élégant, et ça déplace fort!
Ayreon - 01011001
Le space métal symphonique à son meilleur.
David Gilmour - Live in Gdansk
Gilmour livre la marchandise, un album qui vous fera frissonner!

et ces mentions très honorables que je me doit d'ajouter:

Spiraling - Time Travel Made Easy
Un album tellement dynamique et exultant de la part de Tom Brislin (ex-Yes & Camel). Totalement contagieux et captivant.
The Tangent - Not as Good as the Book
Andy Tillson frappe à nouveau. Et il ne manque jamais son coup!!!
RPWL - The RPWL Experience
Un rock progressif captivant avec un jeu de claviers, de guitare et de chant exceptionnels. Aérien, intense et dynamique.
Asia - Phoenix
Ces vieux routiers ont encore la touche pour écrire de la bonne musique... pour de vrai!
Nick D'Virgilio - Rewiring Genesis - A Tribute To TLLDOB
Surprenant et captivant, des interprétations des plus originales de ces pièces classiques.
Opeth - Watershed
Intense, diversifié, rafraîchissant, l'un des albums les plus riches de Opeth côté son.
Edensong - The Fruit Fallen
De la nouvelle musique saisissante de ce goupe de New York. Hypnotique et accrochant.
It Bites - The Tall Ships
Un jeu de guitare exceptionnel, des arrangements brillants, de mélodies captivantes, génial!


Ken Walsh: top 10 des albums de 2008 et autres...
Ken Walsh, un membre respecté de la communauté de PE , partage sa liste de favoris de l'année 2008.

Marillion - Happiness Is The Road
Martin Orford - The Old Road
The Tangent - Not As Good As The Book
Magenta - Metamorphosis
Uli Jon Roth - Under A Dark Sky
Rush - Snakes And Arrows Live
David Gilmour - Live In Gdansk
Karmakanic - Who's The Boss In The Factory
Keith Emerson Band Featuring Marc Bonilla
Asia - Phoenix

Mentions honorables:

Magenta - Live At The Point
Brian Wilson - That Lucky Old Sun
Black Bonzo - The Sound Of The Apocalypse
Pure Reason Revolution - Live At Nearfest 2007
Todd Rundgren - Arena

Les meilleures rééditions de 2008:

Genesis - 1970-1975 Box Set(SACD/DVD 5.1 Remaster/Remix)
Porcupine Tree - Lightbulb Sub (DVD-A Remaster/Remix)
ELP - Brain Salad Surgery (3 Disc Special Edition w/SACD)
ELP - Pictures At An Exhibition (2 Disc Special Edition)
Return To Forever - The Anthology
The Moody Blues - Octave/Long Distance Voyager/The Present

Trames sonores:

Philip Sheppard - In The Shadow Of The Moon
Murray Gold - Doctor Who Series Three Original Soundtrack

Mike Portnoy: top 10 de l'année 2008
Voici la liste des albums favoris de Mike Portnoy pour l'année 2008.

Metallica - Death Magnetic
Protest The Hero - Fortress
The Mars Volta - The Bedlam In Goliath
Beardfish - Sleeping In Traffic Part 2
Slipknot - All Hope Is Gone
Opeth - Watershed
Bloodbath - Unblessing The Purity / The Fathomless Mastery
Frost* - Experiments In Mass Appeal
Trivium - Shogun
Steven Wilson - Insurgentes

Quelques mentions honorables:
Dir En Grey - Uroboros
Cynic - Traced In Air
Extreme - Saudades de Roc
Gojira - The Way Of All Flesh

Le top ten de Gagliarchives en 2008
En ordre, tiré de leur liste Top 100 de l'année 2008. Visitez leur site au www.gagliarchives.com pour la liste complète!

Duty Free Area - 4th
Moth Vellum - Moth Vellum
Jannick Top - Infernal Machina
Mahogany Frog - DO5
Mats/Morgan - Heat Beats Live
Thieves' Kitchen - The Water Road
Opeth - Watershed
Planeta Imaginario - Biomasa
Magenta - Metamorphosis
Deus Ex Machina - Imparis
© 2008 Tom Gagliardi - www.gagliarchives.com. Tous droits réservés.


La liste des albums de Bob en 2007
L'année 2007 était riche en nouveaux albums, tant de choix et si peu de temps à les écouter!

Porcupine Tree, Fear Of A Blank Planet
Big Big Train, The difference machine
Frogg Café, The Safenzee Diaries
Gourishankar, 2nd Hands
Phideaux, Doomsday Afternoon
Riverside, Rapid Eye Movement
Saga, 10,000 Days
Mystery, Beneath the Veil of Winter’s Face
Dream Theater, Systematic Chaos
Glass Hammer, Culture of Ascent

Et des mentions honorables vont à:

The Flower Kings, The Sum Of No Evil
Spock's Beard, Spock's Beard
Symphony X, Paradise Lost
Neal Morse, Sola Scriptura
Rush, Snakes And Arrows


Mike Portnoy: top 10 de l'année 2007
Le batteur de Dream Theater sa liste de favoris de l'année 2007, sans ordre particulier.

Between The Buried And Me, Colors
Machine Head, The Blackening
Porcupine Tree, Fear Of A Blank Planet
Beardfish, Sleeping In Traffic: Part One
The Dear Hunter, Act II: The Meaning Of And All Things Regarding Ms. Leading
Sleepytime Gorilla Museum, In Glorious Times
Dillinger Escape Plan, Ire Works
Blotted Science, The Machinations Of Dementia
Foo Fighters, Echoes, Silence, Patience and Grace
Oceansize, Frames

Je crois que 2007 était une année particulièrement exceptionnelle pour la musique, ma liste ne serait donc pas complètes si je ne mentionnait pas quelques autres mentions honorables aussi:

Symphony X, Paradise Lost
Pain Of Salvation, Scarsick
Riverside, Rapid Eye Movement
3, The End Is Begun
Down, Over The Under
Baroness, The Red Album
Overkill, Immortalis
Megadeth, United Abominations
Rush, Snakes And Arrows
Thought Chamber, Angular Perceptions

Le top ten de Gagliarchives en 2007
En ordre, tiré de leur liste Top 100 de l'année 2007. Visitez leur site au www.gagliarchives.com pour la liste complète!

Porcupine Tree, Fear Of A Blank Planet
Within Temptation, The Heart Of Everything
Symphony X, Paradise Lost
Dream Theater, Systematic Chaos
Rush, Snakes And Arrows
Anekdoten, A Time Of Day
Riverside, Rapid Eye Movement
The Flower Kings, The Sum Of No Evil
Black Bonzo, Sound Of The Apocalypse
Circa:, Circa:
© 2007 Tom Gagliardi - www.gagliarchives.com. Tous droits réservés.

Les 10 albums favoris de Bob en 2006
Encore une fois cette année, une belle sélection de bon CDs, quoique peut-être un peu moins étincelante que l'an passé. Voici donc ma lliste sans ordre particulier.

The Tangent, A Place In The Queue
Sympozion, Kundabuffer
White Willow, Signal to Noise
Flower Kings, Paradox Hotel
La Maschera Di Cera, LuxAde
Univers Zéro, Live
Tony Levin, Resonator
Frost*, Milliontown
Paatos, Silence of Another Kind
Jadis, Photoplay

Et des mentions honorables vont à:

Canvas Solaris, Penumbra Diffuse
Spock's Beard, Self-titled
Karcius, Kaleidoscope
Spaced Out, Unstable Matter
McGill/Manring/Stevens, What We Do


Les 10 albums favoris de Lew Fisher en 2006
Fondateur du prestigieux Progressive Music Society (PMS) et grand compagnon de tout ce qui est musique progressive, Lew partage avec nous ses choix pour l'année 2006.

La Maschera Di Cera, LuxAde
Naikaku, Shell
Kenso, Utsuroi Yuku Mono
Omega Syndicate, Apocalypse
Uzva, Uoma
Guy Manning, Anser's Tree
Gert Emmens, The Tale Of The Warlock
A Triggering Myth, Remedy Of Abstraction
Univers Zéro, Live
Radio Massacre International, Septentrional

Avec des mentions honorables allant à:

Free System Projekt, Moyland
Blow Up Hollywood, Diaries of Private Henry Hill
Redshift, Any Given System
OSI, Free
Gert Emmens and Ruud Heij, Blind Watchers Of A Vanishing Night

Les 10 albums favoris d'Yves Dubé en 2006
Un membre actif de la communauté progressive montréalaise, voici le portrait musical d'Yves pour l'année 2006.

One Shot, Ewaz Vader
Wolfmother, Wolfmother
Phideaux, The Great Leap
Naikaku, Shell
NeBeLNeST, ZePTO
David Gilmour, On An Island
Jean-Luc Payssan, Pierrots et Arlequins
Aka Moon, Amazir
La Maschera Di Cera, LuxAde
Frost*, Milliontown

Avec des mentions honorables allant à:

Umphrey's McGee, Safety In Numbers

Le top ten de Gagliarchives en 2006
En ordre, tiré de leur liste Top 100 de l'année 2006. Visitez leur site au www.gagliarchives.com pour la liste complète!

1) The Dark Third, Pure Reason Revolution
2) Luxade, La Maschera Di Cera
3) Ewaz Vader, One Shot
4) Amputechture, The Mars Volta
5) Signal To Noise, White Willow
6) Score, Dream Theater
7) A Place In The Queue, The Tangent
8) Industrial Zen, John McLaughlin
9) Milliontown, Frost*
10) Wild Orchids, Steve Hackett
© 2006 Tom Gagliardi - www.gagliarchives.com. Tous droits réservés.


Les 10 albums favoris de Bob en 2005
Voici ma liste de mes albums favoris de l'année, sans ordre particulier (Déja difficile de sélectionner parmi toute cette bonne musique en 2005).

Miriodor, Parade + Live At NearFest
Porcupine Tree, Deadwing
RPWL, Start The Fire - Live
Glass Hammer, The Inconsolable Secret
Frogg Café, Fortunate Observer Of Time
Arena, Pepper's Ghost
Pallas, The Dream Of Men
Kino, Picture
Dream Theater, Octavarium
Echolyn, The End Is Beautiful

Et les mentions honorables vont à:

Nil, Novo Sub Sole
Present, A Great Inhumane Adventure
Helmet of Gnats, self titled
Kaipa, Mindrevolutions
Wobbler, Hinterland
Hamadryad, Safe in Conformity


Les acquisitions de CDs et DVDs de Roine Stolt en 2005
Fondateur du célèbre groupe The Flower Kings, voici la liste des albums qui ont attiré l'attention de Roine en 2005.

1) Spiraling - Transmitter
De l'excellent power pop/ aux claviers de la part de Tom Brislin.
2) U2 - How to Dismantle An Atomic Bomb
3) Concert For George
Clapton, Lynne, McCartney, etc. sur un superbe DVD double avec la belle musique de Harrison au Albert Hall.
4) Neal Morse - ?
Son meilleur album solo à ce jour, beaucoup de passion et d'intensité.
5) Tomas Bodin - I Am
Un effort de production sérieux de la part de notre Mr Hope.
6) Cardigans - Long Gone before Daylight
Le meilleur groupe pop suédois depuis fort longtemps.
7) Steve Vai - Real Illusions • Reflections
Le plus près du prog métal auquel je peux écouter sans m'emmerder, un album brillant et un très bon effort au chant de la part de Stevie.
8) Paul McCartney - In red Square - DVD
Le magnifique Macca joue les tubes des Beatles avec un groupe simplement extraordinaire, puissant et charmant.


Le top 15 de Réjean Charbonneau en 2005
Réjean Charbonneau de la La Filière Progressive à Sorel partage avec nous son top 15 des albums de musique progressive pour l'année 2005

1) Stream of Passion - Embrace the storm
2) Pallas - The dreams of men
3) Arena - Pepper’s ghost
4) Porcupine Tree - Deadwing
5) Riverside - Second life syndrome
6) Pendragon - Believe
7) Spock's Beard - Gluttons for punishment
8) Magic Pie - Motions of desire
9) Red Sand - Gentry
10) Overhead - Metaepitome
11) K2 - Book of the dead
12) RPWL - Start the fire LIVE
13) Nil - Nil novo sub sole
14) Sieges Even - The art of navigating by the stars
15) Glass Hammer - The inconsolable secret
© 2005 Réjean Charbonneau - La Filière Progressive. Tous Droits Réservés.


Le top ten de Gagliarchives en 2005
En ordre, tiré de leur liste Top 100 de l'année 2005. Visitez leur site au www.gagliarchives.com pour la liste complète!

1) The Mars Volta, Francis The Mute
2) Porcupine Tree, Deadwing
3) Wobbler, Hinterland
4) Nil, Novo Sub Sole
5) Miriodor, Parade/Live At Nearfest
6) Opeth, Ghost Reveries
7) Van Der Graaf Generator, Present
8) Indukti, S.U.S.A.R
9) Riverside, Second Life Syndrome
10) Dream Theater, Octavarium
© 2005 Tom Gagliardi - www.gagliarchives.com. Tous Droits Réservés.

ARCHIVES PROGMONTRÉAL

» NOUVELLES : 200520062007200820092010201120122013

» REVUES DE CONCERT : 2004200520062007200820092010201120122013

PROGMONTRÉAL ENGLISH VERSION


Ce site est hébergé par dbn.ca

PROGMONTRÉAL VERSION MOBILE

» ACTUALITÉS
» HORAIRES DE SPECTACLES
» REVUES DE CDs ET DVDs
» REVUES DE CONCERTS
» PHOTOS DE CONCERTS
» ENTREVUES
» CONCOURS
» MARCHANDISE
» LISTES TOP TEN
» SOUVENIRS
» LIENS UTILES

TÉLÉCHARGEMENTS

» AFFICHES FMPM (en format pdf - 11"x17") :
2006200720082009

POUR NOUS REJOINDRE : bob@progmontreal.com

SITES PARTENAIRES :
» fmpm.net
» dbn.ca
» unicorndigital.com
» progquebec.com



©2005-2015 ProgMontréal - Robert Dansereau - Tous Droits Réservés - All Rights Reserved