Revues de concerts pour l'année 2012

29 juin 2012
NEARFEST 2012: La fin d'une époque...
Le weekend du 22 au 24 juin 2012, j'ai eu le privilège d'assister à la dernière édition de l'un des festivals de musique progressive les plus réputés et prestigieux, NEARFEST, qui a eu lieu au Zoellner Arts Center à Bethlehem en Pennsylvannie. Un weekend un peu triste puisque pour plusieurs participants, sinon tous, c'était non seulement une édition fantastique avec une sélection d'artistes époustouflante comprenant Änglagård, Renaissance, UK, Van Der Graaf Generator, mais c'était aussi la fin d'une longue tradition qui a commencée en 1999 dans un modeste gymnase.

NEARFEST était autant un événement social qu'un festival de musique, une réunion annuelle de plusieurs centaines de gens partageant une passion commune pour la musique progressive en général, et qui sont devenus des amis au cours des années... on en retrouve beaucoup sur le populaire forum Progressive Ears . Est-ce que j'exagère? Jugez par vous-mêmes, la photo ci-dessous a été prise dimanche dernier sur la pelouse du Zoellner Arts Center et est exclusivement composée de gens faisant partie de PE, beaucoup d'entre-eux n'étant pas sur la photo parce qu'ils faisaient la file aux toilettes ou à la cantine...


Les amis de Progressive Ears à NEARFEST 2012

Voici donc un bref résumé du weekend, accompagné des setlists de chaque spectacle et d'images.


Une vue de la console pendant une pratique


VENDREDI
Le premier spectacle du weekend nous fut offert par le groupe RIO belge Aranis, une prestation époustouflante! Quelle belle façon d'entamer ce weekend de musique! Leur style de musique de chambre/RIO et leurs thèmes sombres et dramatiques ainsi que leur virtuosité impeccable on eu pour effet de lever la barre bien haut dès le début. Parmi les musiciens que je connaît dans ce groupe, on compte Pierre Chevalier, pianiste extraordinaire du groupe Present, et bien sûr, Dave Kerman, le batteur/percussionniste de groupes tels que of Present/Thinking Plague/5UU. Ils se sont mérités une longue ovation debout à la fin de leur set, ce qui les a poussés à nous offrir un rappel de deux pièces. J'ai acheté leur deuxième album sur vinyle... ouf! ça fait un bout que je n'ai pas acheté un long-jeu!

Aranis
---------------
Roqueforte
Tomatissimo
Flutsap
Looking Glass
Balade Noçoise
Turbulentie
Spaghetti
Chamber Rock
Aroque Lawaai
Labyrinth
Lever in Plakjes

Rappel: Forte
P.P.


Dave Kerman à la batterie, pour Aranis

L'un des moments les plus attendus de cette édition de NEARFEST était bien sûr la prestation tant attendue du groupe légendaire Van der Graaf Generator. Leur formidable spectacle a fait de moi un fidèle! Même si j'ai toujours eu quelques réserves quant à la voix de Peter Hammill (et j'en ai encore), leur performance était fracassante! Leur setlist ne comprenait pas beaucoup des pièces favorites de leur fans, mais simplement l'énergie et le jeu de ces vététans du art rock compensait amplement. Très agréable!

Van der Graaf Generator
----------------
Scorched Earth
Your Time Starts Now
Flight
Bunsho
Lifetime
All That Before - Spex
Mr. Sands
Over the Hill
Childlike Faith in Childhood's End

Rappel: Refugees


Peter Hammill de VdGG

Et voilà la conclusion du premier jour. Il n'est pas nécessaire de mentionner que de retour à l'hôtel, après cette journée d'émotions et 10 heures de route, le sommeil m'a gagné rapidement.


SAMEDI
Le spectacle du samedi matin nous fut offert par l'excellente formation Helmet of Gnats, un groupe local mettant en vedette un membre de longue date de PE, Chris Fox à la guitare. Un réveil-matin parfait pour nos pauvres cerveaux endormis, il ont offert une prestation du tonnerre, leur compositions sont tellement accrochantes et leur virtuosité est simplement inégalable. Si vous n'êtes pas familiers avec ce groupe, procurez-vous leur album intitulé
A helmet of Gnats II, du rock progressif/fusion instrumental vraiment captivant. J'ai eu le plaisir de les voir live il y a quelques années à Prog In The Park et ils on fait un tabac! Parfaite façon d'entamer la journée.

Helmet of Gnats
---------------
Tsunami
Yesterday's Brain
Chinese Leftover
Tin Whiskers
Crumbs
Misfit Toys
Geezus Horrendous
Chimps in Space


Chris "Nosebone" Fox de Helmets of Gnats

La pause du midi sur la terrasse était agréable, nous avions de belles salades fraîches et des wraps au poulet achetés au grand centre d'achat Wegmans's ainsi que de merveilleuses bières des brasseurs Weyerbacher, Sam Adams, Bell's et Dogfish Head.

L'un des grands noms de l'ère néo-progressive, Twelfth Night nous a offert une bonne prestation, enthousiaste et énergique, mais je dois admettre que ça n'était pas mon spectacle favori du festival. L'une des rare performances dont le son n'était pas vraiment au point. Je n'était pas familier avec leur matériel et aucune des compositions m'a accroché, et en ajoutant à cela le peu de sommeil que j'ai eu au cours des deux derniers jours me rattrapant peu à peu, j'ai quitté la salle après 20 minutes pour prendre l'air.

Twelfth Night
-------------------
The Ceiling Speaks
Kings & Queens
We Are Sane
The Craft
Blondon Fair
This City
Creepshow
First New Day
CRAB
The Poet
Love Song
Take a Look


Twelfth Night à Nearfest 2012

Et voilà venu le moment que j'attendais depuis le début du festival, l'un de mes groupes favoris, une formation qui m'a complètement renversé en 2003 arors que j'assistait à ma première édition de NEARFEST... le groupe monumental et magique Änglagård, une formation mythique de Suède qui a viré le monde du rock progressif à l'envers au milieu des années 1990 avec deux albums essentiels,
Hybris et Epilog. Suite à leur prestation monstre en 2003 au Trenton War Memorial (au New Jersey, où NEARFEST 2002 et 2003 ont eu lieu), de nombreuses années d'inactivité ont fait croire à leur fidèles qu'ils n'auraient jamais la chance de revoir ce groupe un jour. Mais avec les nouvelles consécutives d'un nouveau CD à l'horizon et leur confirmation dans la programmation de NEARFEST 2012, c'était pour moi un incontournable, un point c'est tout. Le nouveau CD intitulé Viljans Öga, réunit à nouveau ces talenteux musiciens et les ramène en avant-scène avec grande énergie. J'ai acheté une copie de cet album et je l'écoute au moment où j'écris ces lignes.

Leur prestation était magnifique! Un concert épique qui a résumé le festival en entier pour moi. Ouais, j'admet que je suis un fan définitif! Un spectacle sombre et mélodieux, précis et inspiré, Mattias Olsson nous a offert le jeu de batterie le plus remarquable et éclatant du weekend, Anna Holmgren était sensationnelle à la flûte, au saxophone et au mellotron et autres instruments exotiques! Leur set de deux heures a passé en un éclair! De longues ovations debout entre chacune des pièces, voilà ce que la foule ressentait. Visiblement émus par l'accueil grandiose qui leur furent réservés, les membres ont gracieusement salué la foule à la fin du rappel, avec la satisfaction de leur avoir offert un autre moment inoubliable dans l'histoire prestigieuse de NEARFEST.

Änglagård
-------------------
Höstsejd
Sorgmantel
Snårdom
Längtans Klocka
Jordrök

Rappel: Sista Somrar


Mattias Olsson of Anglagard

Pour conclure cette journée déja inoubliable, la tête d'affiche du samedi es Renaissance. L'un des groupes les plus demandés par l'audience de NEARFEST au cours des années, Renaissance monte enfin sur la scène du Baker Hall pour l'ultime édition du festival. Mettant en vedette Annie Haslam et Michael Dunford, le groupe a interprété deux de leur légendaires albums en entier,
Turn of the Cards (1974) et Scheherazade and Other Stories (1975), au grand plaisir de la foule. Ils ont terminé leur prestation avec une mélodieuse interprétation de la pièce Carpet of the Sun ainsi qu'une nouvelle pièce de leur récent EP (2010). J'ai manqué une bonne partie du spectacle en raison d'une réunion planifiée avec de bon vieux amis, c'est là une des parties importantes de ce festival, n'est-ce pas?

Renaissance
-------------------
Running Hard
I Think of You
Things I Don't Understand
Black Flame
Cold is Being
Mother Russia
Trip to the Fair
Vultures Fly High
Ocean Gypsy
Song of Scheherazade

Rappel: Carpet of the Sun (acoustique)
The Mystic and the Muse


Annie Haslam et Michael Dunford de Renaissance

Les trois soirées finissaient dans la grande salle de l'hôtel Comfort Suites, ou les «after hours parties» avaient lieu. Tous les artistes était logés à cet hôtel. C'était l'aspect social de ce festival à son meilleur. Un groupe d'amis et de musiciens célèbres se réunissant pour partager des sessions de jam captivantes, des conversations stimulantes, une formidable sélection de bières, rires et joie. Il y a peu de choses qui peuvent surpasser ça pour moi. J'ai manqué la première soirée en raison des 5 heures de sommeil et 10 heures de route, mais je n'aurait manqué les soirées du samedi et du dimanche pour rien au monde. Voici quelques images des soirées:


Un jam du tonnerre mettant en vedette Tom Hyatt de Echolyn, Mattias Olsson de Anglagard et Elisa Montaldo de Il Tempio Delle Clessidre


Peter Hamill de VdGG, Gary Green de Gentle Giant avec Chad et Rob


Royauté prog... Eddie Jobson de UK, Michelle Moog-Koussa, fille du légendaire Bob Moog, Mike Keneally et Mattias Olsson de Anglagard


Fiers membres de l'ordre Fraternel des «Beer Snobs» de Nearfest, Kevin Feeley et moi-même!


Une dégustation de bières rares organisée par le «Fraternal Order of Nearfest Beer Snobs»


DIMANCHE
Et voilà déja le dernier jour, avec une belle sélection de spectacle en perspective pour terminer ce merveilleux festival sur une haute note! En premier, l'excellent groupe suédois, Gösta Berlings Saga. Ils combinent une grande virtuosité avec des compositions hors normes pour offrir du matériel remarquable qui passe de mélodieux à sombre et dissonant, de délicat à énergique, parfois dans la même pièce! Ils ont sérieusement brassé la foule, en particulier lorsque Mattias Olsson de Änglagård les a accompagnés aux percussions et au mellotron à la fin de leur prestation. Splendide!

Gösta Berlings Saga
-------------------
Sorterargatan 1-2-3
354
Icosahedron
Västerbron
Kontrast
Gliese
Fem Trappor
Island (avec Mattias Olsson)


GBS, avec Mattias Olsson au mellotron

Puis au tour de Il Tempio delle Clessidre, un groupe mettant en vedette Stefano Galifi, mieux connu pour la formation mythique Museo Rosenbach, accompagné de trois jeunes et talentueux musiciens. Une merveilleuse prestation de prog italien classique, ponctuée par la fantastique interprétation du standard de Museo Rosenbach, Zarathustra. Ah, et cette adorable Elisa Montaldo aux claviers, aussi jolie que talentueuse. Quelque moment de théâtre humoristique alors que le groupe portait des masques et des capes pour l'une des pièce, mais que voulez vous, c'est du prog, hein? Belle petite surprise alors qu'ils ont entamé l'intro de la pièce de Kansas Paradox. En résumé une belle prestation qui se méritait la longue ovation debout à la fin! Bravissimo!

Il Tempio delle Clessidre
-------------------------
Verso l'Alba
Insolite Parte di Me
Sentra Color
Danza Esoterica di Datura
Zarathustra
Paradox / L'Attesa
Il Centro Sottile
Il Passo
Le 2 Meta
Bis Onirca


Il Tempio delle Clessidre avec Stefano Galifi


Un moment hilarant alors que Chad Hutchinon était sur scène avec un costume «Batwing» de Genesis pour présenter un groupe...

Mike Keneally présentait le spectaculaire set avant l'heure du souper. Un guitariste de première classe qui a travaillé avec des musiciens tels que Zappa, Satriani, Vai, Fripp, Manring, D'Virgillio et bien d'autres. Nommé «le génie progressif principal de l'ère post-Zappa», vous remarquez l'influence de Zappa dans son jeu, et à un certain point, son influence sur le son de Zappa puisqu'ils ont travaillé ensemble pendant de nombreuses années. Une performance divertissante de la part de Mike, toujours aussi énergique, virtueux et précis! Une combination parfaite de son jeu guitare inimitable et des bizzareries humoristiques à la Zappa de la part du maître. À mon grand chagrin, j'ai eu à quitter avant la fin afin de prendre un peu d'avance sur la foule pour l'heure du souper au Bethlehem Brew Works. De la bouffe formidable, une suprême sélection de bières et un repas en excellente compagnie, que voulez-vous de plus?

Mike Keneally Band
------------------
Kevorkian 3 (intro)
Kedgeree
Backwards Deb
I, Drum Running, Clapboard Bound
It's Raining Here Inside
'Cause of Breakfast
Chee
Pretty Enough for Girls / Taster
Wing Beat Fantastic
Click / Hallmark
Dolphins Medley (avec Chris Buzby)
Your House
Life's Too Small
I Can't Stop / Uglytown / Audience improv
Lightnin' Roy


Mike Keneally


Tom, Yves et Bob au Brew Works, avec quelques six-pack de la bière Apocalypse 9/8

Et enfin, la dernière prestation de la soirée, U.K. Des difficultées techniques et une pratique beaucoup plus longue ont eu pour effet que les portes de la salle se sont ouvertes une grosse heure et demie en retard, ajoutez à celà l'intro et les tirages de la part des organisateurs de NEARFEST, en plus d'un gros 15 à 20 minutes dans l'obscurité totale... la fatigue accumulée, l'impatience et l'agitation ont eu raison de certains dans la foule, qui a commencé à chahuter. Rob LaDuca apaisa la foule en mentionnant que c'était l'ultime prestation en 14 ans d'histoire, qu'est ce que quelques minutes de plus?

Mais tout fut oublié rapidement alors que le groupe montait sur scène pour présenter une prestation splendide, avec une formation légèrement différente du splectacle donné à Montréal en mai, avec Bozzio en moins et Gary Husband à la batterie et Alex Machacek aux guitares. Jobson et Wetton se sont fait pardonner pour le délai avec une prestation solide qui comprenait du matériel des deux albums de U.K. en plus d'une interprétation retentissante de Starless de King Crimson. Le quatuor était impeccable, technique et mélodieux, agressif et délicat, exactement ce que l'on s'attendait de ces illustres musiciens. La dernière pièce du rappel, et en fait la toute dernière pièce jouée à jamais sur la scène de NEARFEST, était une ballade mélodieuse intitulée Rendezvous 6:02, j'aurais espéré quelque-chose de plus énergique et significatif, peut-être un Court of the Crimson King ou quelque-chose du genre, mais en gros une conclusion digne et satisfaisante de la grande tradition NEARFEST.

U.K.
------------------
Alaska
In the Dead of Night
By the Light of Day
Presto Vivace & Reprise
Thirty Years
Starless
Carrying No Cross
solo clavier/violon
Book of Saturday (solo acoustique)
Danger Money
Nevermore

Rappel: Caesar's Palace Blues
The Only Thing She Needs
Rendezvous 6:02 (duo)


Beaucoup d'émotions pour ce trio d'organisateurs à la fin de la dernière prestation à jamais de Nearfest

Un moment rempli d'émotion pour bien des gens à la fin de cette dernière pièce de U.K. Le dernier salut de la part des organisateurs de NEARFEST marquait pour bien des gens le moment qu'une tradition prenait fin. Tout comme FMPM, Prog In The Park, 3RP, Baja Prog, Calprog et bien d'autres, c'est une occasion de moins pour les «proggers» à travers le monde de se réunir pour un weekend de la musique qui les inspire. Certains de ces amis qui se voyaient une fois par année n'auront probablement jamais l'occasion de se revoir.

Enfin, un dernier mot... ma gratitude éternelle va à Chad Hutchinson, Rob LaDuca et Kevin Feeley, ainsi qu'à tous les gens qui ont travaillé fort à faire forctionner cette grosse machine qu'est NEARFEST, pour leur oeuvre, et l'héritage important laissé par ces treize merveilleuses éditions qui on fait de cet événement un admirable modèle qui inspire l'admiration dans le monde des festivals de musique en général.

Merci.


Le dernier salut - Toutes les photos ®2012 NEARFEST.


ARCHIVES PROGMONTRÉAL

» NOUVELLES : 200520062007200820092010201120122013

» REVUES DE CONCERT : 2004200520062007200820092010201120122013

PROGMONTRÉAL ENGLISH VERSION


Ce site est hébergé par dbn.ca

PROGMONTRÉAL VERSION MOBILE

» ACTUALITÉS
» HORAIRES DE SPECTACLES
» REVUES DE CDs ET DVDs
» REVUES DE CONCERTS
» PHOTOS DE CONCERTS
» ENTREVUES
» CONCOURS
» MARCHANDISE
» LISTES TOP TEN
» SOUVENIRS
» LIENS UTILES

TÉLÉCHARGEMENTS

» AFFICHES FMPM (en format pdf - 11"x17") :
2006200720082009

POUR NOUS REJOINDRE : bob@progmontreal.com

SITES PARTENAIRES :
» fmpm.net
» dbn.ca
» unicorndigital.com
» progquebec.com



©2005-2013 ProgMontréal - Robert Dansereau - Tous Droits Réservés - All Rights Reserved